Historique

theatre-des-minuits-historiqueLe château de la Neuville était un prieuré dépendant de l’abbaye de Ferrières, célèbre abbaye bénédictine.

À l’origine d’un prieuré, il y a le plus souvent un domaine foncier donné à une abbaye et suffisamment éloigné de celle-ci pour qu’elle délègue un de ses moines, appelé prieur, pour l’administrer. Le prieur gère le temporel sur place et envoie les revenus à l’abbaye.

L’appartenance du château de la Neuville à l’abbaye de Ferrières est rappelée aujourd’hui par la présence d’éléments d’un banc seigneurial dans l’église de la Neuville portant les armes de l’abbaye.

Ce château semble avoir été construit au XIIIème siècle, peut-être sur des bâtiments plus anciens. Après des destructions occasionnées par les troubles de la guerre de cent ans, Louis de Blanchefort, abbé de Ferrières de 1465 à 1505, ordonne sa reconstruction. Descendant d’une illustre famille, il était le neveu de Pierre d’Aubusson, grand maître des Chevaliers de Rhodes. Louis XI était son parrain. Pour mener à bien la reconstruction des biens de l’abbaye durement éprouvés par la guerre, il utilisa la fortune de sa famille, sollicita les dons des parents et amis. Le roi lui concéda une partie des forêts et garennes de Paucourt, domaine royal, qui devait lui fournir les bois de charpente.

La dernière reconstruction du château date donc des environs de 1500. Mais à la fin du XVIème siècle, pendant les guerres de religion, le château est incendié. On pense que l’incendie eût lieu en 1562 au cours du siège de Pithiviers par les armées protestantes. Après cet incendie, le château n’a pas été reconstruit. Il a servi, comme beaucoup, de carrière de pierre. Une ferme s’est installée dans la basse-cour. Son histoire jusqu’à nos jours est encore mal connue. Il a en tout cas été une exploitation agricole jusque dans les années 1960.

 

Depuis 2001 la troupe des Minuits a investi le lieu, laissé à l’abandon. Le château est baptisé Château des Deux Tours. L’année 2016 est l’année qui marque le début de sa restauration.

Les ruines du château sont inscrites depuis 1928 à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Vous trouverez plus de renseignements sur le Château des Deux Tours sur le site Passion châteaux.

Retour menu