En balade sur la Route de la Rose

En ce mercredi pluvieux,
Nous vous proposons d’écouter la voix lumineuse d’Anne-Marie Royer-Pantin qui parle de notre Théâtre et de ses roses sur France Bleu Orléans.
Cliquez sur le lien ci-dessous puis sur l’émission du 3 juin « En balade sur la route de la rose » L’émission dure 4 minutes. Bonne écoute !

https://www.francebleu.fr/emissions/les-tresors-du-centre/orleans

Les premiers plans du Théâtre des Minuits

Nous sommes en pleine re création d’Une Algérie, et forcément nous fouillons beaucoup dans nos archives en ce moment… et ô surprise ! Nous avons retrouvé les tous premiers plans que nous avions conçu pour le Grand Jardin. Ces plans datent de 2005 (cela ne nous rajeunit pas).

Pas de Roseraie ni de bassins, mais un parking, un toit sur la Tour du Château… Et la brèche dans la courtine sud est encore là ! 

Bref, cette image nous a fait sourire et on espère qu’il en sera de même pour vous.

Plaque à part

plaque

Attention les yeux, chaud devant, c’est la grande nouvelle du moment, on peut prouver qu’on est un vrai lieu de tourisme et de patrimoine (eh oui, les grand mots !), reconnu, et tout et tout !

On a acheté, avec notre argent de poche, des vraies plaques, qui brillent ! Des plaques qui disent que notre Château fait partie des Monuments Historiques, et que notre Grand Jardin est membre de l’APJRC.

Oui on se la pète. Mais en même temps le succès est immédiat : touristes venus du bout du monde, cars de japonais, tout le monde se rue chez nous alors que ça fait que quelques heures qu’on les a installées.

plaque-2

 

La Forêt mouillée

les-élèves-du-cours-des-Minuits-La-Forêt-Mouillée-04

Le 17 et le 18 juin, c’était le spectacle des participants de « Création pour tous ».

Cette année ils ont créé un spectacle bien barré.

Une performance : elles jouaient des scènes en boucle dans le Grand Jardin.
Un spectacle poétique : elles ont choisi un texte de Victor Hugo, où les personnages étaient des fleurs, des papillons, du lierre.
Une militance : elles ont interrompu la poésie pour livrer un message à l’ONU. Les spectateurs ont pu signer une pétition adressée à l’ONU à la  fin du spectacle.

Bravo pour ce beau spectacle !