Catégorie : De nos nouvelles

Installation de notre jardin éphémère

Les 2, 3, 4 septembre, les Minuits ont installé un jardin éphémère aux creux du  Théâtre de verdure au pied de la cathédrale

Il s’agit d’une création pour la 2e édition des Jardins éphémères d’Orléans. Le thème de cette année est « Le jardin du futur »

Notre jardin s’intitule L’arbre entre en scène ! Il était une fois la forêt… Ce sont 137 plantes qui ont été installées afin d’évoquer le cycle d’évolution naturel d’une forêt sauvage. D’abord, des ronces et des rosiers dans la friche armée, puis des essences pionnières (sureaux, bouleaux…), enfin la forêt climacique symbolisée par le hêtre au sommet de la tour. 

Le visiteur peut déambuler au milieu des allées ou se relaxer sur les chaises et observer la nature. Car dans ce jardin l’Homme a toute sa place au sein de la nature sauvage. 

Les 2 et 23 octobre, dans notre jardin éphémère, nous vous proposons deux soirées de représentations sur le thème de l’arbre et la forêt. Vous trouverez plus d’informations ici !

Et pour en savoir plus sur les jardins éphémères d’Orléans en général allez lire cet article
Plus de détails sur notre jardin c’est ici.

Minuit au château 2020

Pur la 3e édition de Minuit au château, le 25 juillet, nous avons été ravis d’accueillir La Famiglia Rubinetti, groupe festif cumbia-klezmer, le duo de chanteurs russes Igor et Tamara, le magicien Monsieur Truc et sa comparse, et la circassienne cordiste Anaïs Duhamel.

Merci également aux bénévoles du chantier de restauration pour les scènes qu’ils ont crées et aux jeunes du Pithiverais, pour leur superbe dragon.

Merci aux 500 spectateurs qui ont illuminé le lieu grâce à leurs photophores.

Un oeil indiscret sur Le Secret

Le 13 Juillet, nous avons accueilli le Secret dans la cour de notre château.

Cabaret concocté par Monsieur K, et avec Monsieur K accompagné de sa grande famille de 30 artistes, le Secret, c’est du chant, du travestissement, de l’effeuillage, du théâtre, de la danse, de l’acrobatie, de la performance, de la poésie, du fakirisme…

Le Secret sera de retour chez nous le 14 août. Voici un petit aperçu grâce aux photos de Nathalie Llinarès :

 

Retour sur la chorale éphémère en ligne avec Lembe Lokk

Capture d'une vidéo de Lembe Lokke

Pendant la période du confinement, nous avons pu maintenir une de nos activités prévues : la chorale éphémère avec Lembe Lokke. 

Pour celles et ceux qui souhaitent retrouver les tutos pour apprendre à chanter une magnifique berceuse ukrainienne, le joli canon Faire de la voile sans ventLa tendresse de Bourvil et plusieurs autres chansons, les liens sont ici :
Bonjour: https://youtu.be/ugHj28PkYs4
Champs Elysées: https://youtu.be/czqaGO-jC0s
Emmenez-moi (avec les enfants): https://youtu.be/khpKGgPm9oQ
Emmenez-moi version solo: https://youtu.be/ineu–kaOxA
AgurJaunak: https://youtu.be/ugGv66CtChU
La tendresse: https://youtu.be/z4pTLLqTXeY
Assez: https://youtu.be/UXbShqWVha8
Hymne des femmes: https://youtu.be/HFeFWOlAbaw
Suulituules: https://youtu.be/CKG1MmLyw7U
Berceuse ukrainienne: https://youtu.be/OI99afQCOww
I will give my love an apple: https://youtu.be/JLVCQ-jpubY
Qui peut faire de la voile sans vent (juste le canon): https://youtu.be/tbpqhSSoo5g

Qui est Lembe Lokk ?

Lembe Lokk est une artiste-poète originale. Elle est originaire d’Estonie, pays où la tradition du chant et de la chorale est très vivante.
Lembe Lokk est chanteuse, comédienne, performeuse… 
Nous aimons infiniment son dernier album « Comment te traduire » et suivons ses projets insolites dans lesquels elle nous embarque avec grâce.

Nous avions envie de partager avec vous cette belle rencontre !
http://lembelokk.com/

L’Odyssée des Minuits – première vague

Au Hangar (Châlette-sur-Loing), pendant 10 jours, nous avons commencé la création de notre nouveau spectacle au répertoire : L’Odyssée. Nous avons montré une première étape de notre travail le 12 février dernier.

Nous avons littéralement fait embarquer les spectateurs avec nous. Ils ont navigué entre les douze scènes présentées. Nous avons appréhendé l’oeuvre dans son ensemble, nous l’avons envisagée comme un bloc de marbre dans lequel tailler pour créer notre spectacle. Nous avons abordé l’île de Calypso, frôlé le récif des sirènes, mis un pied dans les Enfers, évoqué Pénélope, Télémaque et Ulysse…  

D’autres résidences viendront, d’autres vagues, d’autres marées, d’autres tempêtes, pour vous raconter cette Odyssée des Minuits. Qui sait où les vents nous mèneront ?

Merci à toute l’équipe du Hangar, à tous les spectateurs venus assister à cette grand première et à Nathalie Llinarès pour les photos. Merci à Cybèle Castoriadis d’avoir joué et chanté avec nous pendant cette résidence.