Blog

Première résidence de création du Sauvage de Tchekhov

Du 21 au 25 mars, nous avons posés nos valises le temps d’une résidence à Saclas (91), aux prés de Gittonville pour la 1ère des 5 résidences de création consacrées au Sauvage de Tchekhov.

Nous nous sommes attachés au texte, aux mots, en Russe, en Français.
Nous avons investigué, trituré, enquêté, dessiné, interrogé, imaginé, questionné, cartographié, pisté, emmagasiné.
Nous tentons de dévoiler les parties cachées de l’iceberg, comme on aime à dire.

Et ce temps de rencontre privilégié et concentré, nous l’avons placé sous la bienveillance d’Igor et Tamara, nos amis russes des Prés de Gittonville (lien vers www.lespresdegittonville.com)
Leur chambres d’hôtes offre un cadre idéal pour se plonger dans l’atmosphère du Sauvage, de Tchekhov. De belles maisons en pierre dans un extraordinaire jardin hors du temps. Le printemps en a profité pour exploser, nous étions entourés d’un océan de narcisses.

Cette résidence a pu se faire dans le cadre d’une aide de la région Centre-Val de Loire : Transition écologique et résilience, les acteurs culturels s’engagent.

Sur ce spectacle, nous travaillons à être plus vertueux. Notre cahier des charges exige de mettre en place de nouvelle pratiques professionnelles en y intégrant une dimension éco-responsable et de développement durable.

Pour l’heure, nous avons mis en place le covoiturage pour aller jusqu’au Prés de Gittonville, en prenant le minimum de véhicules et en limitant nos déplacements. Nous avons consommé local (nous avons emporté avec nous nos paniers de légumes produits par le jardin maraîcher d’insertion les Jardins de la Voie Romaine (lien)). Le tri sélectif bien appliqué, et le compostage sont déjà dans nos habitudes depuis longtemps.

Pour nous ces problématiques ne se limitent pas à ce spectacle. 

Nous venons tout juste de terminer une formation auprès de l’AGECIF (www.agecif.com) à ce sujet : « mettre en œuvre une stratégie de transition écologique et solidaire ».

Nous vous en dirons plus sur nos remises en questions, nos expérimentations, nos avancées.

NOUVEAU CHANTIER AU THÉÂTRE DES MINUITS !

Ce lundi 11 avril débute un nouveau chantier au Théâtre des Minuits, en partenariat avec le Campus de Versailles. Sur ce projet, l’association Rempart nous soutient également.

L’objectif est de réviser et restaurer le ponton qui longe la noue (le rû qui borde le Grand Jardin). Ce cheminement en bois est l’accès principal du public. Il doit être prêt pour les événements de printemps qui se profilent.

Durant toute la semaine, un groupe de vingt jeunes, majeurs et mineurs, a pour mission de faire l’état des lieux du ponton et de sa structure.

Ils sont étudiants au campus de Versailles. La plupart sont issus d’une filière bois, et travaillent au démontage du platelage, et au sondage de l’ouvrage. L’autre partie du groupe est en filière gastronomique : ces jeunes-là veillent à préparer les repas.

Bonne semaine et bon courage à nos participants !  

Nous avons hâte de voir le résultat !

Notre jardin éphémère à Orléans est fini pour cette année ! En espérant vous retrouver l’année prochaine !

Cette semaine, Gaëtan, notre étudiant en alternance gestion et protection de la nature, éparpille de la paille dans le Grand Jardin.

En effet, le 07 septembre, nous déposions 120 ballots de paille, devant l’église Saint Pierre Le Puellier, à Orléans car, pour la deuxième année consécutive, nous étions sélectionnés pour participer à l’évènement « Jardins Ephémères », organisé par Orléans Métropole.

Cette fois-ci, le thème portait sur les 5 sens. Notre jardin avait pour nom « Rien dans notre intelligence qui ne soit passé par nos sens ». Vous pouviez déambuler à travers le vallon de paille, vous reposer, ou encore profiter d’un doux parfum de fleurs, tout en étant en plein cœur de la ville.

Après plus de deux mois d’exposition dans l’agglomération orléanaise, notre jardin a été démonté début novembre. Il a fallu plusieurs jours pour ramener les nombreux ballots de paille. Toute l’équipe enthousiaste du Théâtre des Minuits et plusieurs gros camions ont été nécessaires pour réussir à tout transporter vers le Théâtre.

Une fois la paille déchargée dans notre Grand Jardin, la mission de Gaëtan est d’étaler cette paille sur nos noisetiers afin de les protéger pour l’hiver.

Le Calendrier de l’avAnt c’est pour bientôt!

Chaque année, durant le mois de décembre, nous organisons un calendrier de l’avAnt en vue du spectacle Il était une fois Puiseaux. Pour cette 5ème édition, nous avons souhaité mettre à l’honneur les bénévoles et les figurants des éditions précédentes d’Il était une fois Puiseaux sans qui ce spectacle n’aurait pas la même valeur.  

Nous vous avions donné rendez-vous le 18, 19 et 20 octobre, afin de réaliser une séance photo sur le thème du cinéma. Des costumes, du maquillage, du pop-corn, des rires, des volontaires enthousiastes… Tout était réuni pour passer un agréable moment.

Nous remercions l’Ecole de Musique des Terres Puiseautines de nous avoir prêté ses locaux pour créer notre studio photo.

Nous remercions également tous les bénévoles ayant répondu présents.

Rendez-vous sur notre Facebook à partir du 27 novembre pour découvrir les photos !

Une belle soirée illuminée au Marais de la Porte

Vous étiez près de 150 à venir découvrir ce samedi 25 septembre 2021, le nouveau spectacle créé par les Minuits, intitulé Le Chant des Sauvages. La troupe avait donné rendez-vous aux spectateurs au Marais de la Porte à Estouy pour trois représentations : 19H30, 20H30, 21H30. Les spectateurs pouvaient découvrir les nombreuses scènes tout en déambulant à travers le marais, illuminé pour l’occasion. Le Chant des Sauvages rassemble des textes de Corneille, Shakespeare ou encore Tchekov qui évoquent l’arbre et la forêt, pour une durée de 45 minutes.

Nous remercions chaleureusement Clémentine Decouture et Maxime Perrin d’avoir répondu présents pour nous accompagner en musique sur des airs de Rameau, Verdi et Haendel.

Nous remercions également le SMORE, ainsi que la ville d’Estouy de nous avoir permis de rejouer ce spectacle qui nous tient à cœur, sur le magnifique site du Marais de la Porte.  

 

Crédit photo : Nathalie Llinarès

Découvrir les artistes partenaires :